Acide cyanhydrique

Guichon réalise des vannes spécialement adaptées à la production d’acide cyanhydrique :

Clapets regards et filtres, Robinets à boisseau, Robinets à soupape, Robinets de fond de cuve, Vannes à passage direct, Vannes papillon

Clapet de non retour à battant
Type : 902

DN 15 à 600 PN 10 à 420

- Aciers inoxydables, duplex, alliages de nickel, métaux "exotiques"

Regard de coulée double glace
Type : 803

DN 15 à 200 PN 10 à 40
- Raccordement brides massives ou vissées
- Aciers inoxydables ou alliages
Robinet à boisseau sphérique
Type : 302N

DN 20/40 PN 50
- Passage réduit
- Titane T40

Fabrication

  • Matériaux : Acier, Inox, Duplex et Super Duplex, Titane, Zirconium, Uranus® B6, Tantale, Nickel, Hastelloy®, Monel
  • Mode de construction : Mécano-soudé, Moulé, Dans la masse

Utilisation

  • Conditions de service : Haute pression, Haute température, Basse température, Abrasion, Corrosion, Viscosité, Vide, Durée de vie, Discrétion acoustique, Absence de zone morte
  • Types de fluides : Liquides, Liquides chargés, Gaz, Poudres et pulvérulents, Fluides visqueux

FAQ - Acide cyanhydrique

Acide cyanhydrique – Vannes recommandées :

selon la température et la concentration, les vannes doivent être fabriquées avec un matériau compatible comme l’Hastelloy C (276), 316 SS.

Posted in: FAQ - Acide cyanhydrique

Acide cyanhydrique – Utilisations de l’acide cyanhydrique ou Cyanure d’hydrogène :

L’acide cyanhydrique est principalement utilisé pour la fabrication de produits tels que : acrylonitrile, adiponitrile, chlorure de cyanogène, chlorurecyanurique, acrylates et méthacrylates, cyanures, ferrocyanures, agents chélatants (EDTA, …). Il est également utilisé en tant qu’insecticide et rodenticide, généralement par fumigation.

Posted in: FAQ - Acide cyanhydrique

Acide cyanhydrique – Process de fabrication de l’acide cyanhydrique :

L’acide cyanhydrique (HCN) est un produit important avec plus d’un million de tonnes produites dans le monde chaque année. Le liquide aqueux ou le gaz est utilisé dans une variété de synthèses, dont la production d’adiponitrile (pour le nylon), méthyle méthacrylate, cyanure de sodium et des agents chélateurs. L’acide cyanhydrique produit est généralement sur le site de production, pour la fabrication d’autres produits à valeur ajoutée plus importante.

La méthode employée pour la fabrication d’HCN est basée sur celle décrite par Andrussow en 1930 qui utilise le méthane, l’ammoniac et l’air à des températures élevées (1100-1200°C). Outre la complexité des moyens de récupération, les caractéristiques de fonctionnement des procédés utilisés aujourd’hui sont semblables à celles établies par Andrussow.

Des modifications du procédé de base existent selon les sources de méthane, les proportions de gaz de réaction et la nature du catalyseur à platine. Les moyens de collecte et purification du produit ainsi que la récupération et le recyclage de l’ammoniac en excès peuvent aussi présenter des variations. Généralement l’ammoniac qui n’a pas réagi, est absorbé par lavage à l’acide sulfurique. L’acide cyanhydrique est ensuite obtenu en solution aqueuse par lavage à l’eau suivi de distillation et condensation. Ces étapes sont représentées dans la figure 1.

Exemple de schéma de fabrication du Acide cyanhydrique

Figure 1. Schéma du procédé catalytique de synthèse d’acide cyanhydrique à partir de méthane, ammoniac et de l’air.

Posted in: FAQ - Acide cyanhydrique