PBT

Le PBT (polybutylène téréphtalate) est apparu sur le marché dans les années soixante en tant que matière première pour des fibres synthétiques et en plasturgie. Il appartient au groupe des polymères linéaires saturés.

Le PBT rencontre une compétition acerbe de la part  d’autres matières thermoplastiques comme le polyacétal, le nylon ou d’autres polymèrestéréphtaliques (PET, PTT). Les principales matières premières utilisées pour la production du PBT sont le 1,4-butanediol (BDO), le diméthyle téréphtalate(DMT), l’acide téréphtalique (PTA) et des catalyseurs. Les plus importants possesseurs de licences de production de PBT sont Hitachi, Uhde Inventa-Fischer etLurgi Zimmer AG. Celles-ci couvrent un large spectre de variation de processus (chemin DMT vs chemin PTA, batch vs continu).Il existe plusieurs variations de design allant d’une configuration à 5 réacteurs (5-R) à une configuration compacte de 2 réacteurs (2-R). Des technologies récentes(le réacteur COMBI de Zimmer, les réacteurs ESPREE et DISCAGE de Uhde Inventa-Fischer) proposent un design 2-R en combinant l’estérification et la pré-polycondensation dans un seul réacteur, ce qui réduit le cout global d’investissement.

L’exemple de la technologie Zimmer 2-R est illustré dans la figure 1.

Schéma PBT


Chaque étape de process de fabrication du PBT a été le sujet de nombreuses améliorations au cours de ces dernières années, au travers  de l’amélioration de la conception des équipements (des vannes) et de la recherche de meilleurs catalyseurs.

Voir les vannes pour le PBT proposé par Guichon Valves.