Caprolactam

Guichon réalise des vannes spécialement adaptées à la production de Caprolactam :

Robinets à boisseau, Robinets à piston, Vannes à passage direct

Robinet à boisseau conique à levée verticale
Type : 301

DN 15 à 100 PN 16 à 250
– Enveloppe chauffante
– Acier inoxydable (AISI 321)
Robinet à piston
Type 655M

DN 15 à 300 PN 10 à 250
– Construction moulée
– Aciers inoxydables, duplex, alliages de nickel, alliages spéciaux (Titane, Zirconium)
Robinet à piston
Type : 659C

DN 150 PN 160
– Commande électrique
– Inox 321

Fabrication

  • Matériaux : Acier, Inox, Duplex et Super Duplex, Titane, Zirconium, Uranus® B6, Tantale, Nickel, Hastelloy®, Monel
  • Mode de construction : Mécano-soudé, Moulé, Dans la masse

Utilisation

  • Conditions de service : Haute pression, Haute température, Basse température, Abrasion, Corrosion, Viscosité, Vide, Durée de vie, Discrétion acoustique, Absence de zone morte
  • Types de fluides : Liquides, Liquides chargés, Gaz, Poudres et pulvérulents, Fluides visqueux

FAQ - Caprolactam

Caprolactam – Utilisations du Caprolactam

Le Caprolactam est principalement utilisé dans la fabrication de fibres synthétiques (specialement le Nylon 6). On le retrouve également dans la production :
– des poils de brosse,
– des fibres textiles nécissitant un haut niveau de raideur,
– de revêtement,
– du cuir synthétique,
– de plastiques et de plastifiants,
– de la peinture des véhicules,
– de polyuréthanes,
– de lysine (synthèse)

Posted in: FAQ - Caprolactam

Caprolactam – Process de fabrication du Caprolactam

Le caprolactame est un composé organique, ce solide incolore est un lactame ou un amide cyclique de l’acide caproïque. Environ 4,5 milliards de kilogrammes sont produits chaque année. Le caprolactame est le précurseur du nylon 6, un polymère synthétique largement utilisé. A l’origine, le caprolactame était préparé par la cyclisation de l’acide e-aminocaproîque, le produit de l’hydrolyse du caprolactame. Compte tenu de l’importance commerciale de Nylon-6, de nombreuses méthodes ont été mises au point pour la production de caprolactame.

Le principal process de fabrication est basé sur la synthèse du caprolactam à partir de l’oxime du cyclo-hexanone. Le traitement de cette oxime par l’acide induit un réarrangement de Beckam donnant du Caprolactam.

Le bisulfate de caprolactame résultant de la réaction est ensuite neutralisé avec de l’ammoniaque pour libérer le lactame et produire du sulfate d’ammonium. L’optimisation des procédés actuelles est dirigée vers la réduction de la production de sels d’ammonium.

L’autre voie industrielle implique la formation de l’oxime de cyclohexane en utilisant du chlorure de nitrosyle. L’avantage de cette méthode est que le cyclohexane est moins coûteux que la cyclohexanone.

Posted in: FAQ - Caprolactam

Caprolactam – Vannes recommandées :

Guichon Valves propose des vannes pour la fabrication du Caprolactam spécialement adaptées aux liquides visqueux et conçues pour minimiser les pertes de charges et les zones mortes. Les vannes à double enveloppe permettent de maintenir le fluide en température pour éviter la solidification du caprolactam. Les matériaux d’étanchéité (garnitures, joints, etc…) sont séléctionnés afin d’éviter de polluer le caprolactam. Dans le cas de transport sous forme de poudre, Guichon Valves propose aussi des solutions contre l’érosion des surfaces.

Posted in: FAQ - Caprolactam