Craquage éthylène

Guichon réalise des vannes spécialement adaptées au craquage d’éthylène :

Vannes à pelle

Vanne à pelle à lunette, sièges fixes
Type : 205

DN 100 à 1050 PN 10 à 25
– Construction mécano-soudée
– Aciers au carbone ou faiblement alliés
Vanne à pelle through conduit, sièges flottants
Type : 202


DN 100 à 1050 PN 10 à 25
– Construction mécano-soudée
– Aciers inox, alliages de nickel et alliages spéciaux

Vanne à sièges parallèles et anneau de substitution
Type : TLV3

DN 250 à 1050 PN 10 à 25
– Construction mécano-soudée
– Aciers au carbone ou faiblement alliés

Fabrication

  • Matériaux : Acier, Inox, Duplex et Super Duplex, Titane, Zirconium, Uranus® B6, Tantale, Nickel, Hastelloy®, Monel
  • Mode de construction : Mécano-soudé, Moulé, Dans la masse

Utilisation

  • Conditions de service : Haute pression, Haute température, Basse température, Abrasion, Corrosion, Viscosité, Vide, Durée de vie, Discrétion acoustique, Absence de zone morte
  • Types de fluides : Liquides, Liquides chargés, Gaz, Poudres et pulvérulents, Fluides visqueux

FAQ - Craquage Ethylène

Craquage Ethylène – Vannes recommandées :

The contraints related to steam cracking are :
1 – The thermal cracking phase of the process generates effluent with coke particules
2 – The decoking phase of the process generates coke particules which can drop into the valve body during the opening-closing phase and damage the sealing system.
Guichon Valves proposes a valve design with sliding gate and sleeve combination to reduce ingress of coke
particules. The third generation of Guichon Valves’s transfer Line Valves, TLV03 (Transfer Line Valve), provides reliable, long lasting tight shut-off.

Posted in: FAQ - Craquage Ethylène