Dernière génération de TLV

Les vannes de transfert de ligne et les vannes de décokage sont des vannes intervenant dans le process du craquage d’éthylène.

schema du process de fabrication ethylene incluant les vannes TLV guichon

Nouvelle conception de vannes TLV3
La troisième génération de vannes de transfert de ligne de Guichon Valves TLV03 , offre  une fermeture étanche fiable et durable grâce à l’absence de frottement entre les disques et les sièges. Guichon Valves propose une conception de vanne combinant une vanne à double opercule et un anneau de substitution permettant de réduire la pénétration des particules de coke (en savoir plus craquage éthylène) .

AVANTAGES COMPETITIFS
Etanchéité améliorée
Durée de vie augmentée
Maintenance facilitée
Pas de blocage des opercules

vue en coupe d'une vanne TLV GUICHON

Lors de la fermeture de la vanne, le fourreau comportant les deux opercules coulisse sans frottement jusqu’à sa mise en position, en face des sièges. Puis le mouvement de poussée de la tige se poursuit et est transféré par un système de coins aux 2 opercules qui viennent plaquer sur les sièges.

avantage vanne guichon transfert de ligne TLV3

Caractéristiques de la TLV3
√ Internes entièrement démontables sans dépose de la vanne de la ligne
√ « Double Block and bleed »
√ Passage intégral en ouverture
√ Revêtement dur (stellite) sur sièges et opercules
√ Coins fixes et disques renforcés dans le corps pour garantir un contact constant sur les portées d’étanchéité
√ Faible friction et faible couple de manœuvre – Réduction de l’usure des zones d’étanchéité
√ Tiroir de fond amovibles pour une maintenance facilitée
√ Période de garantie standard après démarrage de l’unité : 36 mois

photo du détail de la vanne TLV3 GUICHONGuichon Valves conçoit et fabrique de vannes de transfert TLV depuis plus de 25 ans.
Guichon Valves maîtrise les 3 technologies de vannes pour la production d’Ethylène.
Guichon Valves est un acteur reconnu et expérimenté.
Références du fabriquant Guichon Valves : POLIMERI (France), MITSUBISHI (Japon), TIANJIN ETHYLENE (Chine), O.A.O. NIZHNEKAMSKNEFTEKHIM (Russie), …

Le craquage d’éthylène

L’éthylène n’existant pas dans la nature, dans l’industrie pétrochimique, il est obtenu soit à partir de gaz naturel riche en éthane (C2H6)par pyrolyse ou craquage à température élevée (USA), soit à partir du naphta provenant de la distillation fractionnée du pétrole (Europe) par vapocraquage. image d'une molécule d'éthane

Le craquage d’éthylène est un procédé qui entre dans le processus de fabrication de l’éthylène (C2H4). image d'une molécule d'éthylèneL’éthylène est une matière première utilisée pour la production des plastiques et des caoutchoucs synthétiques et autres composants chimiques. Le volume de production de l’éthylène global à horizon 2020 est estimé à 200 millions de tonnes, cela représentera une production croissante de 60 millions de tonnes dans les 5 prochaines années.

shéma de l'ethylene origine des produits plastiques

ligne

schema crackage ethylene vanne decockage GuichonLa problématique :

Le procédé de craquage consiste à briser les molécules de carbone et d’hydrogène et de les réarranger. Le craquage est réalisé par chauffage de l’éthane à plus de 800 ° C dans le four de craquage. Une des problématiques rencontrées pour certains procédés de craquage au niveau des appareils de chauffage (qui fournissent l’énergie dans le processus) est le dépôt de particules  appelées «coke» s’accumulant sur la tuyauterie et les valves. Le « coke » est collant et adhère sur les surfaces; en s’accumulant, il peut bloquer le fonctionnement de la vanne. Par ailleurs sa dureté est similaire au ciment et il faut parfois recourir à des marteaux-piqueurs pour le retirer.

four de craquage ethylene craquage etylene source energie

Constituées de granules de carbone, les particules ou « coke » peuvent provoquer des restrictions d’écoulement en sortie de l’appareil de chauffage mais aussi endommager le corps de vanne pendant la phase d’ouverture-fermeture des vannes. Pour un fonctionnement optimum, il est donc nécessaire de réduire ces dépôts, idéalement sans arrêter complètement le processus. Afin d’effectuer cette opération (appelée « décoking »), deux vannes entrent en jeu, la vanne de transfert « Transfer line Valve ou (TLV) » et la vanne de décokage, dont les positions doivent être inversées (l’une est en ouverture lorsque la second est en fermeture) . Cette opération est critique car le produit fabriqué – éthylène, est une substance volatile avec un point d’éclair bas, pouvant engendrer un risque d’incendie et d’explosion s’il est évacué dans l’atmosphère. La conception des vannes Guichon et l’aide d’une injection de vapeur, élimine en grande partie ce risque d’accumulation de coke.image de particule de coke du craquage d'éthylène

Guichon Valves conçoit et fabrique de vannes de transfert TLV depuis plus de 25 ans.
Guichon Valves maîtrise les 3 technologies de vannes pour la production d’Ethylène.
Guichon Valves est un acteur reconnu et expérimenté.
Références du fabriquant Guichon Valves : POLIMERI (France), MITSUBISHI (Japon), TIANJIN ETHYLENE (Chine), O.A.O. NIZHNEKAMSKNEFTEKHIM (Russie), …