Engrais Phosphatés

Guichon réalise des vannes spécialement adaptées à la production d’engrais phosphatés :

Clapets regards et filtres, Robinets à boisseau, Robinets de fond de cuve, Vannes à passage direct

Clapet axial à boule
Type : 904

DN 15 à 200 PN 10 à 100

- Aciers inoxydables, duplex, alliages de nickel, métaux "exotiques"

Robinet de fond de cuve
Type : 652M

DN 80 Class 150 Lbs
- Vérin pneumatique avec positionneur électro-pneumatique et filtre régulateur
Vanne à passage direct
Type : 700

DN 15 à 900 PN 10 à 420
- Construction mécano-soudée
- Aciers inox et duplex, alliages de nickel et alliages spéciaux

Fabrication

  • Matériaux : Acier, Inox, Duplex et Super Duplex, Titane, Zirconium, Uranus® B6, Tantale, Nickel, Hastelloy®, Monel
  • Mode de construction : Mécano-soudé, Moulé, Dans la masse

Utilisation

  • Conditions de service : Haute pression, Haute température, Basse température, Abrasion, Corrosion, Viscosité, Vide, Durée de vie, Discrétion acoustique, Absence de zone morte
  • Types de fluides : Liquides, Liquides chargés, Gaz, Poudres et pulvérulents, Fluides visqueux

FAQ - Engrais phosphatés

Engrais phosphatés – Formule :

Phosphate de calciums Ca3(Po4)2, phosphate d’aluminium, phosphate d’amonium (NH4)3PO4

Posted in: FAQ - Engrais phosphatés

Engrais phosphatés – Process de fabrication des Engrais phosphatés

La roche phosphatée (RP) est la matière première utilisée dans la fabrication de la plupart des engrais phosphatés sur le marché. Avec accès à
des minerais riches en phosphore, le Maroc (OCP), la Chine et les US sont les acteurs les plus importants dans l’industrie du phosphate.

La roche est provenant des mines est d’abord envoyée aux unités de valorisation pour séparer le sable et l’argile et pour éliminer les impuretés.
La plupart des procédés sont humides pour faciliter le transport et pour réduire la poussière.

Un acide phosphorique faible (40-55%) est produit par la réaction de roche phosphatée avec de l’acide sulfurique, à l’aide d’un procédé humide.
L’acide phosphorique obtenu est ensuite utilisé dans la production d’une série d’engrais liquides ou solides. Les plus importantes sont les superphosphates simples et triples (SSP, TSP) et les phosphates d’ammonium (MAP, DAP). Généralement les unités de production utilisent des procédés flexibles, permettant la fabrication d’au moins deux produits avec des lignes de production communes (par exemple TSP et DAP combiné).

SSP est simple à produire, mais il est actuellement moins populaire.
TSP résulte de la réaction de la RP avec de l’acide phosphorique, utilisant le procédé de Dorr-Oliver. GTSP (TSP granulé) est obtenu de cette façon, avec de très bonnes propriétés de stockage et manutention.

Economique et à forte teneur en éléments nutritifs, les phosphates d’ammonium tel que le mono- et le di-ammonium phosphate (MAP, DAP) sont un autre choix d’engrais populaire. Ils sont obtenus lorsque l’ammoniac (liquide ou gazeux) est ajouté à l’acide phosphorique faible.
Le diagramme simplifié de la production d’engrais phosphatés est représenté dans la figure suivante :

Exemple de schéma de fabrication des Engrais phosphatés

Posted in: FAQ - Engrais phosphatés

Engrais phosphatés – Vannes recommandées

Les conditions corrosives causées par l’acide phosphorique et l’acide sulfurique imposent un soin supplémentaire lors du choix des matériaux appropriés pour les équipements donc pour les vannes. La teneur en impureté de la roche, l’influence des fluorures et des chlorures peuvent aussi être prises en compte.

Posted in: FAQ - Engrais phosphatés