L’enveloppe une option à moindre risque

1. Le contexte

L’une des difficultés dans le domaine de la chimie, pétrochimie ou encore des polymères est de maintenir à une certaine température le fluide produit dans les lignes industrielles afin qu’il conserve ses propriétés tout au long du process de fabrication.

Les robinets sont donc soumis aux mêmes contraintes : disposer d’une enveloppe de réchauffage ou de refroidissement qui garantisse la température requise.

2. Le fonctionnement

L’enveloppe est alimentée par un fluide, il peut-être gazeux (vapeur en général) ou liquide (huile- Therminol 66® par exemple, qui possède un pouvoir calorifique important). L’alimentation peut se faire par plusieurs types d’admission (par piquage, directement par la bride, par embouts à souder, raccord trois pièces…etc).

3° Le savoir-faire Guichon

Répondre au besoin spécifique du client , réaliser du sur-mesure :

  • Possibilité de séparer les zones de réchauffage ou de refroidissement sur un même robinet, afin de vidanger qu’une seule partie d’un circuit = gain de fonctionnement
  • Possibilité de limiter le nombre de piquages d’alimentation (contrainte de tuyauterie, d’encombrement, de coût…) de l’enveloppe chauffante en guidant le fluide par un système de parois internes. = facilité d’installation,
  • Possibilité d’adapter une enveloppe chauffante sur un robinet déjà fabriqué = gain de temps et d’argent
  • Possibilité d’envelopper la bride = meilleure productivité
  • Bonne gestion des volumes et débits dans l’enveloppe du fait de notre retour  d’expérience : plus de 7000 vannes à enveloppe conçues et fabriquées

Fournir un produit de qualité dans sa conception et sa fabrication avec un point de vigilance à la soudure : la soudure d’une enveloppe est une opération délicate et minutieuse que nous maîtrisons parfaitement. = meilleure étanchéité, maintenance et coût amélioré !