Extrait des Fondamentaux de la Robinetterie industrielle : étancheité presse-etoupe

L’une des contraintes fondamentales en robinetterie industrielle est l’étanchéité.
Sur tous les types de robinets, nous distinguons deux principaux groupes d’étanchéité :

schéma expliquant l'étanchéité des vannes en milieu industriel guichon

1. L’étanchéité process / atmosphère

Extrait des Fondamentaux de la Robinetterie Industrielle (rédaction et propriété Guichon Valves), support des Formations en Robinetterie Industrielle de Guichon.

1.2 Le presse-étoupe

Chaque robinet équipé d’une tige ou d’un piston est muni d’un presse étoupe qui permet d’assurer l’étanchéité entre le procédé et l’atmosphère (tige de manœuvre et axe de commande). Le presse étoupe est constitué d’un empilage de bagues comprimées (appelées garnitures), composées d’une ou plusieurs nuances de matériaux. Ces garnitures peuvent avoir des profils variés. Les matières utilisées dans le presse étoupe seront sélectionnées en tenant compte de la température du procédé, de la compatibilité chimique avec le fluide.

La nature de ces garnitures peuvent dépendre aussi du type d’application, les garnitures seront certifiées FDA pour une application alimentaire ou PMUC pour une application nucléaire.

Une conception pour émission fugitives est constituée d’un double presse-étoupe et d’un détecteur de fuite ainsi qu’un serrage auto-compensé par des rondelles élastiques (type : TA-LUFT, ISO…..), garantissant une étanchéité vers l’extérieur à 1.10-3 torr.l/sec.

schema légendé d'un presse-étoupe de vanne industriel fabricant guichon