Nouveau responsable de zone basé en Azerbaïdjan

Oleksiy Lysenko rejoint le groupe Valco en tant que responsable de zone sur les pays : Ukraine, Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie, Turquie, Kazakhstan, Turkménistan, Ouzbékistan, Kirghizstan, Tadjikistan.

Basé à Bakou, il représente les marques du groupe Valco : Guichon, Malbranque et SNRI, concepteurs & fabricants de robinetterie industrielle.

oleksiy lysenko valco group azerbaidjan robinetterie industrielle

Contact : Oleksiy.Lysenko@valcogroup-valves.com
Tel :+33 (0)7 52 67 16 21 ou +994 (0)5 16 11 21 64

L’Azerbaïdjan en quelques mots :

Pays riche en ressources énergétiques, politiquement stable, et disposant d’une situation géographique favorable entre le continent asiatique et le continent européen sur le bassin Caspien, l’Azerbaïdjan a connu ces dernières années l’une des meilleures situations macro-économiques de la CEI. Après avoir enregistré un ralentissement de la croissance en 2014 (+2,8%) et en 2015 (+1,1%), l’économie azerbaïdjanaise s’est contractée en 2016 (-3,8%).

Le principal défi de l’Azerbaïdjan dans les prochaines années consiste à diversifier son économie. Afin d’y parvenir, les autorités ont mis en place une politique visant au développement de l’agriculture, de l’industrie pétrochimique et des technologies de l’information et de la communication. La stratégie engagée repose sur la création de zones économiques spécialisées offrant des conditions d’implantation particulièrement attractives notamment en matière fiscale.

L’Azerbaïdjan est de très loin le premier partenaire commercial de la France dans le Caucase (128 M EUR d’exportations et 887 M EUR d’importations en 2016).

Les secteurs de l’énergie (parapétrolier et gazier, électricité), des transports (aéronautique et spatial, ferrés et urbains), de l’environnement (eau, traitement de déchets, dépollution des sols), des technologies de l’information et de la communicationde l’agriculture et de l’agroalimentaire sont considérés comme des secteurs particulièrement porteurs pour la coopération franco-azerbaidjanaise.

L’Azerbaïdjan fait partie des rares pays de la CEI qui a réussi à établir une politique énergétique indépendante de Moscou. Disposant des 20èmes réserves mondiales de pétrole (0,47% des réserves mondiales) et des 27èmes réserves mondiales de gaz (0,5% des réserves mondiales), le pays reste un producteur de taille moyenne quand bien même le potentiel offshore restant à découvrir serait substantiel.

La production pétrolière aurait déjà atteint son pic de production avec 50 millions de tonnes en 2010 et elle est appelée à décliner en raison de puits vieillissants (production de 41 millions de tonnes en 2016). La production de gaz a beaucoup augmenté ces dernières années (29,4 Mds m3 en 2016 contre 9 Mds m3 en 2006). C’est sur son développement que repose la croissance économique future du pays (avec les mises en valeur des gisements de Shah Deniz 2, Absheron, Umid Babek).

Source : Direction Générale du Trésor