Vanne(s) à enveloppe

Focus on

Les Vannes spéciales : Vannes à enveloppe

La problématique :

L’une des difficultés dans le domaine de la chimie, pétrochimie, cryogénie, du nucléaire ou encore des polymères est de maintenir à une certaine température le fluide produit dans les lignes industrielles afin qu’il conserve ses propriétés tout au long du process de fabrication.

La solution :

♦ des vannes spéciales entourées d’une « enveloppe » plutôt qu’une option de « traçage électrique »*

L’ enveloppe permet :
– de maintenir le fluide passant à la température demandée
– de  proposer un produit fini le plus économique possible à l’achat par rapport au “traçage électrique”
– d’éviter les risques de déflagration si le produit est installé en milieu à risque.

Dans certains cas, Guichon peut concevoir une vanne munie d’une enveloppe « vide »  permettant d’assurer une sécurité supplémentaire en cas de perforation du corps de vanne par le fluide.

Exemples de réalisations sur mesure : plus de 90 ans d’expérience industrielle

Possibilité de séparer les zones de réchauffage ou de refroidissement sur un même robinet, afin de vidanger qu’une seule partie d’un circuit Vanne 4 voies – DN 100x100x100
3 chambres séparées
Possibilité de limiter le nombre de piquages d’alimentation (contrainte de tuyauterie, d’encombrement, de coût…) de l’enveloppe chauffante en guidant le fluide par un système de parois internes.

Robinet de fond de cuve Polymériseur à piston à double enveloppe chauffante
Possibilité d’adapter une enveloppe chauffante sur un robinet déjà fabriqué Vanne 3 voies à pistons type 604C avec enveloppe chauffante – forme adaptée à la contrainte client
Possibilité de réaliser une enveloppe moulée (2 demi-coquilles) selon la taille et la quantité.

Robinet de fond de cuve avec enveloppe moulé (demi coquilles) – adaptée à la taille du produit
Possibilité d’envelopper la bride.

Jacketed drain valve 607C DN80x50
Pour les températures les plus élevées, Guichon Valves recommande un calorifugeage. La vanne se voit ajouté d’un capot rempli d’un produit isolant adapté (laine de roche par exemple) permettant d’éviter des pertes d’énergies et de protéger les intervenants

Robinet prise d’échantillon à enveloppe avec capot – Type 609C DN100/25

* ( la température est maintenue grâce à des résistances chauffantes disposées autour de la vanne)

Caractéristiques

Définition “enveloppe chauffante”
Il s’agit d’une enveloppe métallique disposée autour du corps ou de l’ensemble d’une vanne, permettant le maintien à température du fluide circulant dans la vanne.
Fonctionnement :

L’enveloppe est alimentée par un fluide, il peut-être gazeux (vapeur en général) ou liquide (huile- Therminol 66® par exemple, qui possède un pouvoir calorifique important). L’alimentation peut se faire par plusieurs types d’admission (par piquage, directement par la bride, par embouts à souder, raccord trois pièces…etc).
Pour une utilisation en basse température » 60 à 80°c (l’utilisation de l’eau chaude suffit).
Pour une utilisation en haute température » 280 à 300°c (utilisation d’un fluide particulier).

Fluides concernés Les produits nécessitant un maintien en température ou refroidissement, notamment les polymères dont le refroidissement risque de les durcir.
Les vannes concernées L’enveloppe est une option qui peut-être disposée sur toute notre gamme.
Matière de l’enveloppe elle est conditionnée en fonction de l’environnement de la vanne, du fluide passant, des impositions du site d’installation ou encore des normes. Il s’agit dans la majorité des cas d’acier inoxydable.
L’épaisseur déterminée lors de la conception, elle est calculée en fonction des conditions de services de la vanne.
Raccordements
à brides, à embouts à souder(buttwelding-BLS), NPT(raccordement à visser) et d’autres

raccordement à bride

raccordement à souder(Buttwelding)

raccordement emboité-soudé (Socket Weld)


raccordement à visser (Filletage NPT /GAZ)


raccordement 3 pièces


Conception et fabrication

Conception de l’enveloppe chauffante

La conception de l’enveloppe est réalisée en même temps que celle de la vanne.

L’enveloppe chauffante est assimilée a une enceinte sous pression, au même titre qu’un corps de vanne ou une tuyauterie. Elle est donc soumise à la Directive des Equipements Sous Pression (DESP). Les équipements sous pression présentent un danger potentiel car une énergie considérable est susceptible d’y être stockée. Ce danger est d’autant plus important que le fluide contenu sous pression est lui-même dangereux (inflammable, toxique, etc. ). Cette directive permet de classifier les équipements sous pression en catégories définies par plusieurs critères (pression, type de fluide…). En fonction de sa catégorie il est alors obligatoire d’apposer une plaque signalétique PED (Pressure equipement directive) mentionnant différents éléments.

Exemple d’une plaque signalétique PED :

Fabrication

Interview de Pierre M. Responsable Atelier Soudure :
« En tant que soudeurs, nous travaillons à partir des plans de coupe sur lesquels nous repérons les différentes parties de l’enveloppe, les taquets de positionnement, ainsi que les points de soudure comme dans le cas suivant :

Les étapes:
♦ identification du positionnement des blocs qui constitueront l’enveloppe,
♦ usinage des blocs,
♦ finition au meulage permettra d’avoir un meilleur état de surface des soudures, ce qui sera non-négligeable sur l’esthétique final de la vanne.

Les contrôles radio sont impossibles pour cette option du fait de la difficulté à insérer l’appareil radio dans l’enveloppe. En revanche, nous réalisons des contrôles par ressuage.

Tout est mis en œuvre pour que la soudure soit la plus précise possible
La soudure d’une enveloppe est une opération délicate et minutieuse que nous maîtrisons parfaitement. »